Les mouches pour mars et avril.

Conseils pour choisir vos mouches pour le début de saison (mars et avril).

Dans le canton du Jura le choix de la sélection de mouches artificielles pour la pêche de la truite en début de la saison se relève plus simple qu’il n’y paraît.

En mars, la nature est encore dans un profond sommeil et début avril le réveil est encore timide. Néanmoins, certains moments de la journée sont favorables à de belles éclosions, et si les espèces d’insectes aquatiques intéressantes pour la pêche ne sont pas encore légion, il faut relever que lors de certaines journées mornes et froides, quand le ciel n’est qu’un gris plafond bas, cela semble convenir aux truites et l’activité y est parfois remarquable.

Ephémère Crazy Marmot BWO
Murmeli CT favorite
Murmeli March Brown
Sedge Marmotte "cul vert"

Quelles « mouches » sont fréquemment présentent au mois de mars et avril.

Si le mois de mars est encore très calme concernant les éclosions, il faut néanmoins relever que certaines espèces d’éphémères comme Baetis rhodani et surtout Rhithrogena germanica aiment le temps froid et perturbé. Sur les rivières de types Birse ou Doubs, si le niveau d’eau est correct mais pas trop soutenu, on a de bonne chance de vivre une belle partie de pêche. A cette période, utiliser des modèles tels que les grandes olives et les brunes de mars (march Brown) s’avère souvent payant. Sur le Doubs également, on peut aussi croiser quelques petites espèces de plécoptères, toutefois ces espèces se faisant actuellement assez rares, leurs imitations sont de moins en moins utilisées.

Durant le mois d’avril, nous pouvons également observer la présence des premiers trichoptères. Certains après-midis, quand les Brachys (Brachycentrus) se manifestent, le phénomène déclenche souvent une très belle activité des truites. Dans ces moments-là le sedge cul vert, en taille 16 ou 14 ne doit pas manquer dans votre boîte à mouche.

Sur les petites rivières de plaine, comme l’Allaine, le mois de mars est un peu plus tranquille et si les Baestis sont présents à certains moments de la journée, les éclosions sont toutefois encore assez rares. Des modèles d’olives et aussi d’olives à ailes bleutées (BWO) seront dans ce cas un choix judicieux.

Quand il n’y a rien à signaler en surface, les alternatives ne manquent pas et le pêcheur peut se tourner alors vers une prospection en nymphe ou au streamer. Le choix des nymphes durant cette période est fréquemment dicté par des lestages assez lourds et le moucheur optera souvent pour des imitations telles que toutes les variantes de modèles « pheasant tail » montées avec une bille tungstène. La grandeur et la couleur de la bille ont un effet excitant sur les truites qui sont, en mars et en avril, plus agressives que méfiantes. Les teintes de billes orange, blanches et or sont les plus fréquemment utilisées.

Négligée par certains, la pêche au streamer quant à elle est une option très intéressante en début de saison. Cette pêche beaucoup plus technique que ne voudrait le laisser entendre certains pêcheurs, vous donnera son lot d’émotions fortes. L’utilisation de streamer très lourd permettra de prospecter rapidement les couches profondes où se trouvent les farios. On peut également utiliser une soie à tête plongeante qui augmente encore les possibilités de recherche en profondeur. Opter pour des coloris naturels quand l’eau est légèrement teintée et quand l’eau est sale les coloris blancs ou chartreux sont très efficaces. Des modèles comme les Wolly bugger ou les Vairon des mouches du Teuv sont des options qui on largement fait leur preuve sur les eaux jurassiennes.

Vers la saison magique du grand renouveau.

Le mois d’avril n’est de loin pas le plus simple. Les changements brusques de météo ne favorisent pas la mise en place de la routine tant attendue des éclosions régulières et répétitives. Toutefois le début de cycle magique du grand renouveau est proche et le mois de mai marque le retour d’une végétation luxuriante et du réveil de nombreuses espèces d’insectes aquatiques. Mais cela est une autre histoire et probablement un futur article de notre blog jurafishing.

Partager cet article